On sous-estime beaucoup la souffrance des proches


Quelles sont les causes de la bipolarité ?

« On est dans un modèle multifactoriel. La vulnérabilité génétique en fait partie […] sans qu’on puisse pointer quelque chose de précis. Il y a aussi une dimension psychologique et environnementale. Les événements de vie sont à prendre en compte, tout comme les prises de toxiques (drogue, alcool). La perturbation du rythme du sommeil peut aussi vraiment fragiliser. »

Comment traite-t-on les troubles ?

« Aujourd’hui, on n’a rien trouvé de mieux que le lithium (qui fonctionne dans 60 à 80 % des cas). Il est efficace pour traiter les épisodes maniaques et dépressifs, et éviter la rechute. Il y a également plusieurs effets secondaires (fatigue, tremblements, prise de poids). Aussi le dosage doit être très précis car le taux thérapeutique est assez proche du taux toxique. »

Le lithium n’est pas sans poser problème lors d’une grossesse…

« Au niveau de la grossesse, il y a des risques de malformations. Logiquement, il faut arrêter le traitement en début de grossesse autant que possible. Et il y a des contre-indications à l’allaitement puisque le lithium peut entraîner des effets secondaires chez l’enfant. C’est d’autant plus compliqué que les alternatives comme le Valproate (l’ex-Dépakote/Dépakine) ou certains antipsychotiques qui peuvent être utilisés pour stabiliser l’humeur ont eux-mêmes des effets secondaires majeurs. »

Qu’en est-il des familles ?

« On sous-estime beaucoup la souffrance des proches. Le recours à l’alcool chez les malades est très fréquent. On a beaucoup de cas où l’on voit des patients dépenser tout leur argent, ce qui met énormément de familles en difficulté. Et faire face à quelqu’un en pleine euphorie, c’est épuisant. »

Y a-t-il des structures pouvant aider ces dernières ?

« Dans la région, il manque une vraie association d’usagers. Il y a besoin de militantisme sur le sujet. On peut néanmoins parler de la Fnapsy (Fédération nationale des patients en psychiatrie) qui œuvre sur le sujet. »

Propos recueillis par E.P.